Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 160
Temps de recherche: 0.1845s

confessions chrétiennes

Le catholicisme n’est pas une maladie de croissance du christianisme éternel et naturel.
C’est le "christianisme" tel qu’on l’invoque contre le catholicisme qui est la tentation permanente de dissolution du catholicisme dont il propose la réhabilitation sociale par la Nature et la guérison par les plantes.
Le monde n’est pas rempli d’idées chrétiennes devenues folles.
Le protestantisme est l’affolement de la raison devant la folie catholique.
Le monde est donc plein d’idées protestantes raisonnables.
L’universel, c’est-à-dire le catholique, n’a rien à voir avec l’univers mais il le voit.
Le mot catholique a été choisi comme une provocation humoristique en prévision d’un univers où chacun allait se prendre pour l’universel incarné.
La prétention catholique à se présenter comme l’universel est l’équivalent par l’absurde de la déclaration d’élection de la religion juive. Toutes deux forcent l’adversaire à avouer sa volonté d’être le seul élu universel.
Ces mots, "Eglise catholique", n’ont jamais signifié qu’une seule chose : inconcurrençable et inimitable.
D’où le malaise dans notre civilisation de concurrence et d’imitation.

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", page 284

[ différences ] [ étymologie ] [ signification ] [ papistes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

pornographie

C’est le mari de votre mère que vous devez appeler papa. Et même, si vous êtes certaine de ne pas lui être unie par les liens du sang, ne lui dites pas à l’oreille : "Je peux bien te sucer, tu n’es pas mon père !" La fin de la phrase détruirait tout ce que les premiers mots auraient de vraiment aimable.

Auteur: Louys Pierre Louis dit Pierre

Info: Manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des maisons d'éducation

[ provocation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

anti-spiritualisme

Ce n’est pas le souci du progrès matériel qui détourne l’homme des hautes pensées et de la méditation des choses divines, c’est l’épuisement du labeur inhumain qui ne laisse pas, à la plupart des hommes, la force de penser ni celle même de sentir la vie, c’est-à-dire Dieu. […] Entre la provocation de la faim et la surexcitation de la haine, l’humanité ne peut pas penser à l’infini. L’humanité est comme un grand arbre, tout bruissant de mouches irritées sous un ciel d’orage, et dans ce bourdonnement de haine, la voix profonde et divine de l’univers n’est plus entendue.

Auteur: Jaurès Jean

Info: In Le matin des magiciens : Introduction au réalisme fantastique de Jacques Bergier

[ flux tendus ] [ stress ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

antithéisme

Mon plus grand chagrin est qu'il n'existe réellement pas de Dieu et de me voir privé, par là, du plaisir de l'insulter plus positivement.

Auteur: Sade Marquis de

Info:

[ athéisme ] [ provocation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

étymologie

Oui, Baruch dérive de la racine BRK qui signifie s'agenouiller (BéRèk c'est le genou) et bénir. De la même racine dérive BeRaKHA, la chance, la baraka. Baruch est donc l'équivalent exact du latin Benedictus, Benoît, à cette différence près que l'hébreu privilégie le geste au lieu que le latin accorde la primauté au langage.
Et Baruch [Spinoza], face à la malédiction dont il est l'objet, réaffirme en un geste de joyeuse provocation qu'il demeure le Béni, n'en déplaise à ses juges ; mais il le fait dans une langue étrangère où n'existe pasla nuance de soumission incluse dans le terme hébreu et où triomphe l'idée d'acceptation positive de ce qui est ; il devient Benedictus.

Auteur: Rödel Patrick

Info: Dans "Spinoza, le masque de la sagesse", page 39

[ réinvention ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

eau lustrale

La vie est une nouveauté perpétuelle, faite de perpétuels changements qui créent des sentiments nouveaux. Aujourd’hui n’est jamais semblable à hier et c’est cela la beauté de la vie. Pouvons-nous, vous et moi, aborder chaque problème en étant "neufs" ? Lorsque vous rentrerez chez vous, pourrez-vous rencontrer votre femme et vos enfants comme si c’était la première fois, répondre à la provocation de cette rencontre à la façon d’un être neuf ? Vous ne pourrez pas le faire si vous êtes encombré par des souvenirs d’hier. Pour comprendre un problème, un état de relation, il n’est pas suffisant de l’aborder avec l’esprit "ouvert", ce qui n’a pas de sens, il faut être débarrassé des cicatrices de la mémoire, ce qui veut dire qu’à chaque nouvelle provocation il faut clairement percevoir les réactions anciennes qu’elle ressuscite en nous. Lorsqu’on est conscient de ces souvenirs, on voit qu’ils se détachent de nous sans lutte et nous laissent, par conséquent, l’esprit frais.

Auteur: Krishnamurti Jiddu

Info: Dans « La première et dernière liberté », Stock, Paris, 1954, page 274

[ équanimité ] [ réaction non-conditionnée ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

provocation consumériste

Qu’un magazine de mode présente les collections, c’est son rôle. Mais que le journal télévisé qui s’adresse à tous les français transforme en une obsession quotidienne le défilé de robes à 3000 francs, c’est une provocation pour les ouvriers qui gagnent 500 francs par mois. Et puis c’est bien de montrer la France des régates, du tourisme hippique mais ce sont là des vacances de riches. Et pourquoi toujours préférer ce milieu frelaté, ce monde de l’argent facile, des filles faciles, qui sont une provocation pour un public populaire dont la vie est difficile ?

Auteur: Gaulle Charles de

Info: C'était de Gaulle, Quarto, Gallimard 2002 d'Alain Peyrefitte

[ fabrication de la frustration ] [ centralisme parisien ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

résumé

[Michel Foucault] se fendit de la même provocation universitaire chic, à la fin des Mots et des choses, en professant que l’homme s’effacerait de l’Histoire de la pensée comme problème philosophique, pour ensuite ne proposer, dans tous ses livres, qu’une anthropologie généralisée, géniale et novatrice, des pratiques discursives et des marges épistémologico-politiques.

Auteur: Belhaj Kacem Mehdi

Info: Dans "Après Badiou", page 168

[ contradiction ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

hommage

Nous avons perdu un témoin, un témoin différent. Mais, encore une fois, pourquoi et en quoi différent ? Parce que, d’une certaine manière, il essayait — comment dire ? — de provoquer des réactions actives et bénéfiques dans le corps inerte de la société italienne. Sa différence tenait précisément à cette provocation bénéfique, due à l’absence totale, chez lui, de calculs, de compromis, de prudence.

Auteur: Moravia Alberto

Info: Oraison lors des obsèques de son ami P.P. Pasolini

[ idéalisme ] [ subversion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

enfance

Mais cette armoire continue à l'impressionner comme la première fois qu'il la ouverte pour chercher un mouchoir, il s'en souvient très bien. Maintenant encore, il est retenu par cette provocation : les couleurs joyeuses, les robes qui suggèrent son corps et surtout, surtout, l'odeur, les odeurs qui dilatent ses narines.
Cette armoire n'est pas qu'une grosse boite, elle est beaucoup plus. Ces portes s'ouvrent sur une chambre secrète, un temple aux trésors mystérieux. Les étoffes pendues lui rappellent les passes d'oiseaux dans la montagne où on tend les filets pour attraper les pigeons ramiers; comme un un ramier, son cœur s'empêtre dans une telle promesse, dans ces révélations intime.

Auteur: Sampedro José Luis

Info: Le sourire étrusque

[ sensations ] [ imagination ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel