Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 135
Temps de recherche: 0.102s

propagande

La publicité peut être décrite comme l'art de suspendre l'intelligence assez longtemps pour lui soutirer de l'argent.

Auteur: Leacock Stephen

Info:

[ abrutissement ]

 

Commentaires: 0

propagande

La publicité vise à vaporiser le sujet pour le transformer en fantôme obéissant du devenir.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Rester vivant et autres textes

[ vendre ] [ abrutissement ]

 

Commentaires: 0

écriture

Nous vivons dans un monde régulé par des fictions de toutes sorte - ventes de masse, publicité, politique conduite comme branche de la pub, traduction instantanée de la science et des technologie dans le langage figuré populaire, flou croissant et mélange des identités dans le royaume des biens de consommation, acquisition de n'importe quelle réponse imaginative libre ou originale via l'expérience télévisuelle. Nous vivons à l'intérieur d'un énorme roman. Pour l'écrivain en particulier il est de moins en moins nécessaire d'inventer la partie fictive de son roman. La fiction est déjà là. La tâche de l'écrivain est d'inventer la réalité.

Auteur: Ballard James Graham

Info:

[ littérature ] [ médias ]

 

Commentaires: 0

médias

La contribution des nouveaux langages de la représentation à l'extermination douce du sens
"Les nouveaux langages de la représentation : ceux de l'information en direct, de l'actualité c'est à dire du flash et du gros plan - un attentat terroriste + une inondation + un viol + une exposition de peinture, tout se vaut - ceux de la publicité ou culte de la nouveauté, c'est à dire de ce qui est immédiatement identifiable, ceux de la performance sportive ou commerciale (ou au contraire du malheur) font trop de bruit et vendent trop de camelote pour être considérés comme "la réalité". Car "la réalité", exhibe et illuminée au néon, scotchée avec une étiquette indiquant le prix, enveloppée dans un emballage choc comme pour mieux nous prouver (mais surtout vous faire acheter) que ce que vous avez sous les yeux existe totalement, sans faille, sans "ombre", cette "réalité" là n'est pas la réalité. La lumière attire toujours ceux qui se réclament du dogme de la représentation, lequel est aussi celui de l'identité. Il ne leur vient jamais à l'esprit que le fait de clairement identifier, révéler à la lumière ou souligner au Stabilo tout ce qui évoque dans l'ombre, le clair-obscur, se dissimule et se dérobe dans le flou et l'incertitude de la présence - absence pourrait non pas éclairer, mais à dissiper le sens. Ce qu'il convient d'attaquer aujourd'hui - oui d'attaquer, nous y reviendrons - n'est rien moins que l'idéologie ambiante contemporaine sous toutes ses formes (économique, politique, esthétique) qui a le culot inouï de se faire passer pour réelle - et y parvient - alors qu'elle n'est que la redondance de l'univers déréalisant dans lequel nous évoluons : celui de l'hyperpositivité, de l'hyperprotection, de l'hyperexclusion, de l'hyperréalisme, l'univers de l'accomplissement même du sens dans un éternel présent au sein duquel plus rien ne peut advenir. Le monde est si plein qu'on y étouffe... Nous pouvons seulement imiter un geste antérieur, déclare Sherry Levine qui, afin de faire saisir cet arrêt du sens dans lequel il n'y a plus que des images d'images infiniment recyclées, procède à la reprographie de reproductions d'oeuvres d'art.

Auteur: Laplantine François

Info: Je, nous et les autres, Être humain au-delà des appartenances, Editions Le Pommier, 1999, pp. 129-130

[ vingtième siècle ] [ insignifiant ]

 

Commentaires: 0

propagande

La publicité n'est que de l'argumentation moderne ; sa fonction est de faire que le pire apparaisse comme le meilleur.

Auteur: Santayana George

Info:

[ mensonge ]

 

Commentaires: 0

média

Je n'ai pas de poste de télévision. La voix polyphonique de la radio, provenant de tous les horizons, de tous les milieux, me suffit. Elle tisse sur divers tons la rumeur mouvante du temps qui passe. ( .... )
Ceux qui sont quotidiennement gavés d'images télévisuelles en savent-ils plus, en apprennent et comprennent-ils plus que moi ? J'en doute. Ils les regardent sans les voir, les voient sans les regarder, ces images des guerres, des tragédies, des désastres. Elles se mêlent à celles de films de crimes et de catastrophes, à celles des publicités, elles s'y confondent, s'y diluent. Et quand elles sont trop violentes, effroyables, elles plongent leurs spectateurs dans un état de fascination. Une fascination morbide au sortir de laquelle ils émergent mi-hébétés, mi-incrédules. El la grande foire sanglante continue, le mal se rit de son public, il renouvelle ses coups d'esbroufe en surenchérissant dans l'outrance, le mauvais goût.

Auteur: Germain Sylvie

Info: Chanson des mal-aimants, Gallimard 2002, p. 238 et suivantes

[ vingtième siècle ] [ abrutissement ]

 

Commentaires: 0

publicité

La nouveauté, c'est que la vie privée est devenue une sorte de monnaie d'échange. Elle nous sert à payer les services en ligne. Google ne fait rien payer pour Gmail. En lieu et place, il lit vos e-mails et vous envoie des publicités en fonction des mots-clés trouvés dans votre correspondance privée. (..) Chaque nouvelle érosion de l'intimité nous est vendue, paradoxalement, avec un discours vantant à quel point l'entreprise X se soucie de notre intimité.

Auteur: Lyons Daniel

Info: Newsweek de février 2010, L'instant orwellien de Google

[ Internet ] [ big brother ]

 

Commentaires: 0

curiosités

Depuis 1968, la publicité à la télévision française est passée de 2 minutes par jour à 8 minutes par heure.

Auteur: Internet

Info: www.lyderic.com/cda

[ insolite ]

 

Commentaires: 0

musique

Beethoven n'a pas été maladroit dans sa publicité. C'est elle qui l'a fait connaître, je crois.

Auteur: Satie Eric

Info:

[ vacherie ]

 

Commentaires: 0

vendre

La publicité est le remplacement moderne de l'argument ; sa fonction est de faire que le plus mauvais apparaisse comme ce qu'il y a de mieux.

Auteur: Santayana George

Info:

[ communication ]

 

Commentaires: 0