Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 240
Temps de recherche: 0.226s

folie

Dans plus de cent cas où nous avons étudié les circonstances entourant et entraînant un diagnostic de schizophrénie, il nous est apparu sans une seule exception que l'expérience et le comportement qualifiés de "Schizophréniques" représentaient une stratégie particulière qu'une personne inventait pour supporter une situation insupportable.

Auteur: Laing R.D.

Info: La Politique de l'expérience

[ refuge ] [ psychose ]

 

Commentaires: 0

tactique

Ce qu'on appelle stratégie consiste essentiellement à passer les rivières sur des ponts et à franchir les montagnes par les cols.

Auteur: France Anatole

Info:

 

Commentaires: 0

vivre

Qui va donc la secouer un peu, cette jeunesse à tout asservie? Qui va lui apprendre qu'un homme qui n'affronte pas sa solitude n'est pas vraiment un homme; qu'une pensée qui ne se heurte pas au doute et au mystère n'est pas une pensée; qu'une sagesse qui ne mène pas au risque n'est pas une sagesse; qu'un avenir déjà connu est un passé raté; qu'un plaisir qui ne bouleverse pas n'est pas un plaisir; qu'affronter, très jeune, l'idée de la mort empêche de croupir toute sa vie dans les plans de carrière et les mamours des banquiers; qu'il faut admirer sans retenue ce qui mérite de l'être et jeter le reste, sans colère inutile mais sans faiblesse, à la poubelle de l'oubli; que, pour tout ce qui compte vraiment, l'excessif est la seule mesure.

Auteur: Sur Jean

Info: Un tandem infernal sur : Résurgences

[ oser ]

 

Commentaires: 0

humour

Mon autre beau-frère est mort. Il était expert en karaté, puis il est parti à l'armée. La première fois qu'il a fait le salut il s'est tué.

Auteur: Youngman Henny

Info:

[ suicide ] [ maladresse ]

 

Commentaires: 0

humour

L'enfant précoce
Le petit Thomas demande à sa maîtresse s'il peut lui parler après le cours. Elle accepte
- Alors, que veux-tu me dire Thomas ?
- Je pense être trop intelligent pour rester dans cette classe, je m'embête ! Je voudrais passer directement au Lycée.
Sur ce, le directeur informé, demande à Thomas s'il veut bien passer des tests, Thomas accepte sans hésiter. Le directeur, décidé à faire fort pour clore l'entretien rapidement, commence le test.
- Voyons voir Thomas : 36 x 49 ?
- 1764 !...
- Et 363 x 363 ?
- 131769, M. le directeur...
- Capitale du Liechtenstein ?
- Vaduz !
Le test continue pendant une demi-heure, Thomas ne fait aucune erreur. A la fin du test, le directeur est satisfait mais la prof demande si elle peut à son tour lui poser des questions.
Tous les deux acceptent, la prof commence.
- Bon, ... Thomas, ... la vache elle en a 4 et moi j'en ai 2, qu'est-ce que c'est ?
- Les jambes, Madame !
- Correct. Qu'est-ce qu'on trouve dans tes pantalons et pas dans les miens ?
Le directeur s'étonne de la question...
- Des poches, Madame !
- Où est-ce que les femmes ont les poils les plus frisés ?
Le directeur se prépare à intervenir lorsque Thomas répond :
- En Afrique, Madame !
- Qu'est-ce qui est mou mais qui, avec les mains d'une femme, devient dur ?
Le directeur ouvre grands les yeux, mais avant qu'il ait eu le temps de parler Thomas répond :
- Le vernis à ongles, Madame !
- Qu'est-ce que les hommes et nous avons au milieu des jambes ?
- Les genoux, Madame !
- Bien, et qu'est-ce qu'une femme mariée a de plus large qu'une femme célibataire ?
Le directeur n'en croit pas ses oreilles.
- Le lit, Madame !
- Qu'elle est la partie de mon corps qui est souvent la plus humide ?
- Votre langue, Madame !
- Quel mot commençant par la lettre C... désigne quelque chose qui peut être humide ou sec et que les hommes aiment regarder ?
- Le ciel, affirme Thomas.
Le directeur soufflant, transpirant comme un sauvage, décide d'arrêter le test et s'exclame :
- Ce n'est pas au lycée que je vais t'envoyer mais directement à l'Université ! Même moi j'aurais tout raté à ce test...

Auteur: Internet

Info: Morale de l'histoire : c'est avec l'âge que l'on devient pervers...

[ jeu de mots ] [ sexe ] [ école ]

 

Commentaires: 0

intelligence

Nombreux sont les étudiants qui réussissent à se rendre compte, bien avant d'avoir pu obtenir leur baccalauréat, qu'ils ont passé des années à suivre des cours dans l'unique but de réussir des examens qui doivent y mettre fin. Ce qu'ils apprennent par ce procédé dépend beaucoup plus de la personnalité du professeur que des matières étudiées. Si l'élève se rappelle assez ce que lui ont transmis les causeries et les manuels, et s'il sait se plier aux petites manies du professeur, il parviendra à passer son bac sans trop d'embêtements. Mais, il aura raté son éducation.

Auteur: Adler Mortimer J.

Info: Comment lire les grands auteurs, trad. Louis-Alexandre Bélisle, p.28, Le Club des Grands Auteurs, 1964

[ liberté ] [ malin ]

 

Commentaires: 0

masque

Mais il fallait le plus souvent pour découvrir l'oeuf caché une très longue quête. Bacadette était d'une ingénuité prodigieuse. C'est à l'échafaudage de stratégies nouvelles de dissimulation qu'elle se livrait, en une concentration acharnée, les après-midi, posée au milieu d'une allée, le bec sur la poitrine, sans même bouger quand on passait près d'elle.

Auteur: Roubaud Jacques

Info: Parc sauvage, Seuil, p. 48

[ camouflage ] [ cacher ]

 

Commentaires: 0

femmes-hommes

En un sens, maintenant, le cumul des deux situations, transfuge social et femme, me confère de la force, de l'intrépidité, dirais-je, face à une société, une critique littéraire qui "surveillent" toujours ce que font et ce qu'écrivent les femmes. Remarquez qu'on désigne encore et toujours les écrivaines par leur sexe et groupées : "les femmes, aujourd'hui, osent écrire le sexe", "sont plus nombreuses à écrire que les hommes" -ce qui est faux-, etc. On ne lit pas, on n'entend pas "les hommes, aujourd'hui, publient des livres comme ci ou comme ça" ou encore "les hommes ont obtenu tous les grands prix de l'automne" (ce qui arrive). Il y a, à l'intérieur du champ littéraire, comme ailleurs, une lutte des sexes et je vois la mise en avant d'une "écriture féminine" ou de l'audace de l'écriture des femmes comme une énième stratégie inconsciente des hommes devant l'accès de celles-ci en nombre plus grand à la littérature, pour les en écarter en restant les détenteurs de "la littérature", sans adjectif, elle.

Auteur: Ernaux Annie

Info: L'écriture comme un couteau, entretien avec Frédéric-Yves Jeannet, Stock, janvier 2003, pp. 104-105

[ écriture ]

 

Commentaires: 0

vivre

Je suis amoureuse de cette Terre sur laquelle j'ai mes pieds. Je l'aime avec tous ses défauts, toutes ses tares. Je l'aime à cause de ça. J'aime le trop froid et le trop chaud, la pluie, la boue, les embouteillages, les examens ratés, les cartes postales moches, les mensonges, les larmes, les blessures et la mort. J'aime ce qui manque et ce qui dépasse, j'aime le trop et le pas assez, je veux me brûler aux orties et aux casseroles, ça ne me dérange pas, je veux bien égarer mes clefs, avoir mal à la tête, être trompée (pas par Bran), être bousculée. Mais je prends aussi les bonnes choses. Je veux être caressée, je veux manger des banana split, je veux écouter de la bonne musique, recevoir des lettres, voir naître des bébés, faire la sieste, aller à Venise... je veux faire entrer l'air dans mes poumons, ... je veux respirer.

Auteur: Mourlevat Jean-Claude

Info: Terrienne

[ jouir ]

 

Commentaires: 0

oligarchie

Il y a un jeu multiple de poker menteur. Comme toujours les mouvements stratégiques viennent et viendront d'une position supérieure.
Les opinions publiques, canalisées comme il faut, ne sont pas près de se révolter.
Les banques et autres moguls financiers pas près non plus d'avoir peur de perdre la main. Regardant les dominos tomber comme prévu depuis long, ils ont un un temps infini pour anticiper et préparer les étapes suivantes.
Trop facile, avec des positions supra nationales rapides... zigzaguant au-dessus et au-travers de grands, et moins grands, sous-ensembles "publics", nations si lentes à bouger, se coordonner, réagir...
Ainsi, près des sommets de commandes, on peut admirer quelques dizaines de milliers d'insectoïdes à peau, nos frères singes dépoilés, qui, chacun de son côté, s'organisent "au moins mal" pour la suite.

Auteur: Mg

Info: 13 juin 2012

[ anticipation ] [ égoïsme ]

 

Commentaires: 0