Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 11
Temps de recherche: 0.0494s

choisir

Les amis, ces parents que l'on se fait soi-même.

Auteur: Saint-Amand Emile Deschamps de

Info:

[ relations ]

 

Commentaires: 0

interrelations

La liberté est un rêve d’esclaves. L’homme libre sait qu’il a besoin de soutien, d’aide, de protection.

Auteur: Gomez Davila Nicolas

Info: Dans "Le réactionnaire authentique"

[ dépendance affective ] [ altérité ] [ relations humaines ] [ indépendance illusoire ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

homme-collectif

Il avait vu les trois grandes expressions de la société : l’Obéissance, la Lutte et la Révolte ; [...] et il n’osait prendre parti. L’Obéissance était ennuyeuse, la Révolte impossible, et la Lutte incertaine.

Auteur: Balzac Honoré de

Info: Dans "Le père Goriot"

[ relations ] [ désertion ] [ triade ] [ sociologie ] [ abstention ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

grand Autre

L’Autre nous suppose un appel et nous existons. L’Autre nous prend dans son désir et nous existons… L’Autre ne nous suppose rien et nous restons avec notre cri. L’Autre suppose de travers et nous voilà gavés sans l’avoir demandé.

Auteur: Berthelet-Lorelle Christiane

Info: Dans "La sagesse du désir" page 448

[ relations ]

 
Commentaires: 2
Ajouté à la BD par Coli Masson

polygamie

Les Grecs aimaient à dire – non sans machisme – qu’un homme heureux a besoin de trois femmes : une épouse pour tenir la maison et garder les enfants, une courtisane pour le plaisir charnel et une concubine pour l’amour véritable.

Auteur: Isabel Thibault

Info: Dans "Manuel de sagesse païenne", éd. Le passeur, 2020, page 99

[ triade ] [ relations complémentaires ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

communauté

J'aime bien voir les gens rassemblés, heureux. Finalement, le mariage est le seul jour où l'on a l'occasion de réunir tous ceux qui font notre vie. Côte à côte, la famille, les amis, les collègues. Tout se mélange. Vous pourrez toujours me faire remarquer que les mêmes se réunissent aussi aux obsèques, mais le héros de la fête en profite nettement moins.

Auteur: Legardinier Gilles

Info: Demain j'arrête

[ relations ] [ connaissances ]

 

Commentaires: 0

femmes-par-homme

Si le complexe maternel ne provoque pas une accentuation de l’éros, il en résulte chez la fille une identité avec la mère et une paralysie de ses propres entreprises féminines. […] En dépit de leur évanescence et de leur indifférence, ou peut-être à cause d’elles, elles [ces filles] sont si vides qu’un homme peut supposer en elles absolument tout ; en outre, elles sont si inconscientes que l’inconscient étend à partir d’elles d’innombrables antennes, pour ne pas dire d’invisibles tentacules, et suce toutes les projections masculines, ce qui plaît aux hommes au-delà de toute mesure. 

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "Les racines de la conscience", pages 106-107

[ anima ] [ relations ] [ complémentarité ]

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

question

Comment vivre dans un monde où toutes les relations seraient des relations choisies ? […] Une société où les liens ne seraient plus institutionnels et contraignants, mais tous librement consentis. Un monde où les parents choisiraient leurs enfants, les enfants choisiraient leurs parents, où les conjoints se choisiraient entre eux et se délaisseraient symétriquement, où les enfants éliraient le nouveau conjoint de leurs parents, adopteraient leurs nouveaux frères et sœurs et se constitueraient des parentés de substitution, choisiraient leurs familles d’accueil, décideraient du parent qui les garderait. Une société dans laquelle tous ces choix seraient libres et sans contrainte ; suivant un modèle d’adoption généralisée.

Auteur: Chalvon-Demersay Sabine

Info: « Une société élective. Scénario pour un monde de relations choisies », in Terrain, Carnets du patrimoine ethnologique n°27, septembre 1996, p. 83

[ relations familiales ] [ libération ] [ objet-sujet ] [ girouette ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

communion

Un plaisir qui n’est que pour moi me touche faiblement et dure peu. C’est pour moi et pour mes amis que je lis, que je réfléchis, que j’écris, que je médite, que j’entends, que je regarde, que je sens. Dans leur absence, ma dévotion rapporte tout à eux. Je songe sans cesse à leur bonheur. Une belle ligne me frappe-t-elle ; ils la sauront. Ai-je rencontré un beau trait, je me promets de leur en faire part. Ai-je sous les yeux quelque spectacle enchanteur, sans m’en apercevoir je médite le récit pour eux. Je leur ai consacré l’usage de tous mes sens et de toutes mes facultés ; et c’est peut être la raison pour laquelle tout s’exagère, tout s’enrichit un peu dans mon imagination et dans mon discours. Ils m’en font quelquefois un reproche ; les ingrats !

Auteur: Diderot Denis

Info: "Salons", éd. Hermann, 1995, t. III, p. 194

[ réseau de signification ] [ dialogue intérieur ] [ relations sociales ] [ altruisme motivant ] [ exister ] [ témoins miroirs ]

 
Commentaires: 2
Ajouté à la BD par Coli Masson

amitié transgénérationnelle

La perte, telle qu’elle peut affecter quelqu’un de beaucoup plus jeune, dirige son regard peut-être pour la première fois sur ce qui peut prévaloir entre deux hommes séparés par une grande différence d’âge et réunis pourtant par l’affection. La mort offrait un partenaire avec lequel, bien sûr, on ne pouvait aborder la plus grande part, l’essentiel de ce qui vous touche. Mais la conversation avec lui en était remplie d’une fraîcheur et d’une paix comme jamais avec quelqu’un du même âge que soi. Il y avait deux sortes de raison à cela. D’une part, toute reconnaissance, même la plus discrète, obtenue l’un de l’autre par-delà le fossé des générations, était infiniment plus indiscutable que celle qui vient de gens de même génération. D’autre part, le plus jeune trouvait quelque chose qui, plus tard, lorsque les anciens l’auraient quitté, s’éclipse complètement jusqu’à ce qu’on soit devenu vieux à son tour : un dialogue exempt de tout calcul et de toute arrière-pensée parce qu’aucun des deux n’attend quelque chose de l’autre, parce qu’aucun des deux ne croise un autre sentiment que, chose rare, la bienveillance sans rien qui s’y ajoute.

Auteur: Benjamin Walter

Info: Dans "Images de pensée" in Images de pensée, pages 235-236

[ transmission ] [ relations ] [ jeune-vieux ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson