Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 274
Temps de recherche: 0.2825s

existence

Nous sommes sur terre pour passer de la peur à l'amour et de l'ignorance à la connaissance, pour grandir en conscience.

Auteur: Lenoir Frédéric

Info: Le monde des religions n° 100

[ initiatique ] [ sens-de-la-vie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

philosophia perennis

Comment exposer à des Occidentaux modernes cette "science sacrée", "initiatique" devenue inaccessible sans médiation ? La démonstration s’est appuyée tout d’abord sur une critique radicale de la pensée occidentale dans ses développements et ses bases depuis l’émergence de la philosophie grecque, première branche séparée du tronc de la grande Tradition originelle et universelle, critique débouchant sur le constat des limites et des impasses auxquelles cette séparation avait abouti. Elle s’est appliquée ensuite à approcher les vérités traditionnelles en procédant par cercles concentriques autour de l’objet recherché, par exemple en mettant en lumière les constantes dans les règles de l’art sacré des constructeurs au niveau du métier et des outils symboliques utilisés, puis des formes symboliques adoptées, carrés, dômes, etc., enfin du sens spirituel impliqué. Au terme de ces recoupements significatifs, combinant les méthodes de l’histoire comparée des religions aux pratiques de l’accumulation des témoignages comme preuve d’authenticité à la façon dont avaient procédé les traditionnalistes catholiques du début du XIXe siècle, se dégageait "la doctrine".

Auteur: Laurant Jean-Pierre

Info: Dans "René Guénon, les enjeux d'une lecture", page 20

[ investigation ] [ archéologie symbolique ] [ schisme nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

croyances

L'idée la plus absurde qu'Homo sapiens ait jamais conçue est que le Seigneur Dieu de la Création, Chef de tous les Univers, souhaite l'adoration sacrée de ses créatures, puisse être influencé par leurs prières, et en soit fâché si ce n'est pas le cas. Et pourtant cette fantaisie absurde, qui n'a pas la moindre preuve pour la soutenir, assume toutes les dépenses de la plus ancienne, la plus grande et la moins productive des industries de toute l'histoire.

Auteur: Heinlein Robert A.

Info: Time Enough for Love

[ anti-religions ] [ bêtise humaine ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

occident

Si l'on compare les États-Unis à l'Europe, je pense que ce qui s'est passé en Europe, c'est que l'Église a suscité une profonde méfiance de la part des gens, car elle s'est rangée du côté des monarques. Elle a institué l'Inquisition et est devenue partie intégrante de l'appareil d'État répressif. Cela ne s'est jamais produit ici. Nous n'avons pas cette histoire.

Auteur: Rawls John

Info: "Collected Papers", p.621, Harvard University Press, Avec Samuel Richard Freeman (1999).

[ religions ] [ pouvoir ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

ironie

Quand l’homme ne sait pas ou ne sait plus, il se tourne vers Dieu… Qui n’en sait pas plus que lui, qui ne répond jamais, mais c’est toujours rassurant de savoir qu’il existe un être supérieur, sourd, muet et complètement désintéressé de ses ouailles, dans les mains duquel on peut mettre son destin.

Auteur: Berrouka Karim

Info: Le club des punks contre l'apocalypse zombie

[ religions ] [ croyances ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

iniquité

Qu’est-ce que c’est, le scandale de fond des religions du passé ? Un Dieu, un seul, qu’on l’appelle Allah ou Yahvé, qui s’adresse à un seul homme, Moïse ou Mohammed, au mépris de tous les autres. Ou pis encore : qui se parle à lui-même (Jésus).
Qu’est-ce que c’est, le progrès social du spiritisme ? Tout le monde a le droit à une communication personnelle. Des âmes des morts, simples gens disparus, aux vivants, simples gens en disparition. Printemps des masses et des télécommunications.

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", pages 194-195

[ réformisme ] [ occident ] [ questions ] [ croyances ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

libéralisme

Evolutionnisme réincarnatif, migrations sidérales, justice sociale zodiacale, progrès de sphère en sphère, réduction des inégalités et Karma, la confusion est apparemment à son comble, n’est-ce pas ? Mais non, il s’agit toujours d’assurer par tous les moyens la réhabilitation ici et maintenant de la créature trop longtemps assujettie par des dogmes humiliants. De lui offrir le grand projet dont elle était privée. Economico-spirituel. La métempsychose garantit le progrès, affirme carrément Lavater. Bien sûr, de nos jours, on ne parle plus comme cela. On est devenu plus rusé. Secret. Illusions de la magie ! Avenir sans religions !

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", page 72

[ ruses ] [ espoirs moteurs ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

sagesse

Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties aussi bien que dans les régimes totalitaires. Cette ignorance est si forte, souvent si totale, qu’on la dirait voulue par le système, sinon par le régime. J’ai souvent réfléchi à ce que pourrait être l’éducation de l’enfant.
Je pense qu’il faudrait des études de base, très simples, où l’enfant apprendrait qu’il existe au sein de l’univers, sur une planète dont il devra plus tard ménager les ressources, qu’il dépend de l’air, de l’eau, de tous les êtres vivants, et que la moindre erreur ou la moindre violence risque de tout détruire.
Il apprendrait que les hommes se sont entre-tués dans des guerres qui n’ont jamais fait que produire d’autres guerres, et que chaque pays arrange son histoire, mensongèrement, de façon à flatter son orgueil.
On lui apprendrait assez du passé pour qu’il se sente relié aux hommes qui l’ont précédé, pour qu’il les admire là où ils méritent de l’être, sans s’en faire des idoles, non plus que du présent ou d’un hypothétique avenir.
On essaierait de le familiariser à la fois avec les livres et les choses ; il saurait le nom des plantes, il connaîtrait les animaux sans se livrer aux hideuses vivisections imposées aux enfants et aux très jeunes adolescents sous prétexte de biologie. ; il apprendrait à donner les premiers soins aux blessés ; son éducation sexuelle comprendrait la présence à un accouchement, son éducation mentale la vue des grands malades et des morts.
On lui donnerait aussi les simples notions de morale sans laquelle la vie en société est impossible, instruction que les écoles élémentaires et moyennes n’osent plus donner dans ce pays.
En matière de religion, on ne lui imposerait aucune pratique ou aucun dogme, mais on lui dirait quelque chose de toutes les grandes religions du monde, et surtout de celle du pays où il se trouve, pour éveiller en lui le respect et détruire d’avance certains odieux préjugés.
On lui apprendrait à aimer le travail quand le travail est utile, et à ne pas se laisser prendre à l’imposture publicitaire, en commençant par celle qui lui vante des friandises plus ou moins frelatées, en lui préparant des caries et des diabètes futurs.
Il y a certainement un moyen de parler aux enfants de choses véritablement importantes plus tôt qu’on ne le fait.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: Les yeux ouverts

[ instructions ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

religions

Je suis convaincu qu'avec la diffusion d'une véritable culture scientifique, quel que soit le support par lequel cette culture est véhiculée, historique, philologique, philosophique ou physique, et avec pour corollaire nécessaire une élévation constante du niveau de véracité, la fin de l'évolution de la théologie sera comme un début - elle cessera d'avoir une quelconque relation avec l'éthique. Je suppose que, tant que l'esprit humain existera, il n'échappera pas à son instinct profond de personnification de ses conceptions intellectuelles. La science d'aujourd'hui est tout autant emplie de cette forme particulière de culte de l'ombre intellectuelle que la nescience des âges de l'ignorance. La différence est que le philosophe digne de ce nom sait que ses hypothèses personnifiées, telles que la loi, la force, l'éther et autres, ne sont que des symboles utiles, alors que les ignorants et les négligents les prennent pour des expressions adéquates de la réalité. Il se peut donc que la majorité de l'humanité puisse trouver la pratique de la moralité facilitée par l'utilisation de symboles théologiques. Et à moins que ceux-ci ne soient transformés de symboles en idoles, je ne vois pas ce que la science a à dire à cette pratique, si ce n'est pour avertir occasionnellement de ses dangers. Mais, lorsque de tels symboles sont traités comme des existences réelles, je pense que le plus grand devoir qui incombe aux hommes de science est de montrer que ces idoles dogmatiques n'ont pas plus de valeur que les fabrications humaines, les troncs et les pierres qu'elles ont remplacés.

Auteur: Huxley Thomas Henry

Info: The Evolution Of Theology: An Anthropological Study

[ hors-sol ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

dépassement

Toute force humaine s'acquiert en luttant contre soi-même et en se surpassant.

Auteur: Fichte Johann Gottlieb

Info: Werke, Vol. 5, Zur Religionsphilosophie ; de Gruyter 1971, p.224

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel