Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 48
Temps de recherche: 0.0875s

éternité

Je m’en irai, je me dissoudrai dans l’amour des étoiles et des mondes et je retrouverai mes mortes parentés avant de revivre avec elles dans le pays impérissable.
Je m’en reviendrai avec ma musette pleine de larmes, de livres et de rêves à mon tour, je dévorerai l’Inconnu dans une ineffable et éternelle étreinte. Je m’en viendrai avec la souvenance des paysages et des peuples. Chanteront les mers, danseront les galaxies, tressailliront les fleuves.
Donner, se donner, nous sommes tous dans la main du grand Amant et les premiers balbutiements de notre adoration sont les premiers moments de notre dignité.
A Dieu je m’abandonne. Les oiseaux de juin descendent dans le verger.

Auteur: Grall Xavier

Info: Dans "L'inconnu me dévore"

[ adieux ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

introspection régressive

Une séance d’identification des peurs inconscientes débute par le choix d’une situation de départ et représentative de la souffrance concernée. Cette situation est ensuite revécue sensoriellement : il s’agit de se remettre mentalement dans la situation et d’éprouver les sensations kinesthésiques qui se manifestent. A partir de cet état, les sensations conduisent spontanément à revivre l’événement à l’origine de la peur.

Auteur: Nicon Luc

Info: Dans "Tipi" pages 91

[ objectif ] [ méthode psychothérapeutique ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

initié

D’abord vivre, ensuite philosopher, mais troisièmement revivre. L’homme de la caverne dont parle Platon doit en sortir, contempler la lumière du soleil et, muni de cette lumière qu’il garde dans sa mémoire, rentrer dans la caverne.

Auteur: Daumal René

Info: Les Pouvoirs de la parole - Essais et notes 2

[ avertl ] [ éclairé ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

introspection

Tirez de vos regrets tout ce que vous pourrez –n’étouffez pas votre chagrin, mais prenez-en soin et choyez-le jusqu’à ce qu’il en vienne à offrir un intérêt particulier et complet. Regretter profondément, c’est revivre. En agissant ainsi, vous serez surpris de retrouver une fois de plus toutes vos richesses.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Journal (I) octobre 1837- décembre 1840 de Henry David, 13 nov. REGRET

[ approfondissement ] [ faire infuser ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

légèreté

Il faut que la jeunesse rie, elle soulignait cet adage de son index droit pointé, et appuyait sciemment sur le "e" final du verbe rire. Quand elle me faisait réciter mes conjugaisons, à l'école primaire, elle choisissait toujours des verbes joyeux, nous les appelions les joyaux de la couronne, récite-moi un joyeux joyau du troisième groupe Jeanne, et détache bien les lettres que je vois si c'est su ; nous avions des favoris, revivre, comprendre, résoudre, elle détestait conquérir et moudre ou traire, mais rire était notre préféré. Nous avions beaucoup ri avec Karim ; en cela aussi nous avions été jeunes. Aujourd'hui, dans le métro, dans le bus, ou dans la rue, ici dans l'avenue, devant le collège Courteline, il m'arrive encore de surprendre ces rires irrépressibles, cascadés, qui secouent à l'unisson et rassemblent une grappe mouvante de filles ou de garçons oublieux du monde sous le regard interrogateur, furibard, effaré des autres, des adultes, des vieux, des gens, des tristes, des assis, des rassis.

Auteur: Lafon Marie-Hélène

Info: Nos vies

[ gaieté ] [ marrades ] [ éducation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

consolider

Se hisser au-dessus de soi suppose que l'on "assure" chaque palier atteint, comme font les alpinistes chevronnés pour éviter la dégringolade. Image réelle du "progrès" ? Un pas, une prise, un palier, puis tout ce qu'il faut pour ramener le corps et son équipage, toute cette lourdeur, et encore planter les pitons, surveiller l'orage, préparer le bivouac, car le froid et la nuit vont venir, être sûr, enfin, que le pas est fait, celui-ci, pour aujourd'hui. Celui qui a fait aussitôt après le pas de trop, le pas de l'ange, on voit encore la trace de sa chute ; il a dévissé, non sans entraîner avec lui la fragile humanité pleine de courbatures et de vertiges qui le suivait dans sa route, cet émouvant cortège de réfugiés et de pionniers qui traverse l'histoire.

Auteur: Worms Frédéric

Info: Revivre : Eprouver nos blessures et nos ressources

[ progresser ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

pensée-de-femme

Une fois, une femme (une aviatrice) a refusé de me rencontrer. Elle m'a expliqué pourquoi au téléphone : "Je ne peux pas. Je ne veux pas me souvenir. Trois ans passés à la guerre... Et durant trois ans, je n'ai plus été une femme. Mon organisme était comme en sommeil. Je n'avais plus de règles, plus de désir sexuel. J'étais une jolie femme, cependant... Quand mon futur mari m'a fait sa demande, c'était à Berlin. Devant le Reichstag. Il m'a dit : 'La guerre est finie. Nous sommes vivants. 'Épouse-moi.' J'aurais voulu pleurer. Crier. Le frapper ! Comment ça, l'épouser ? L'épouser - tout de suite ? Tu as bien regardé à quoi je ressemble ? Fais d'abord de moi une femme : offre-moi des fleurs, fais-moi la cour, dis-moi de belles paroles. J'en ai tellement envie ! [...]
Mais je ne peux pas raconter... Je n'ai pas la force de revenir en arrière... De devoir revivre encore une fois tout ça... "

Auteur: Alexievitch Svetlana

Info: La guerre n'a pas un visage de femme p. 13

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

sources philosophiques

Walden modernise et développe l’idée de liberté en faisant revivre un idéal classique d’autarcie et d’autonomie – auquel les stoïciens avaient attaché une grande importance -, en se réappropriant dans un contexte américain le concept hindou de libération finale de l’esprit et en l’assimilant à la sauvagerie qu’il concevait comme source et ressource de la civilisation et de la culture.

Auteur: Richardson Robert

Info: Dans "Henry David Thoreau Biographie intérieure", traduit par Pierre Madelin, page 369

[ interprétation ] [ signification ] [ analyse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

vague à l'âme

La nostalgie est mon émotion préférée. C'est comme si tu pensais savoir comment gérer le temps qui passe et qu'elle te donnait tort. Tu vas enfoncer ton visage dans un vieux sweat-shirt, ou regarder quelque familière trace de peinture sur une porte d'entrée, et tu te souviendras de tout ce temps qui t'a échappé. Si tu pouvais tout revivre, tu t’attarderais pleinement pour regarder autour de toi, examiner les genoux contre les genoux. La nostalgie te met dans cette dangereuse re-création de quelque chose que tu ne pourras plus jamais avoir. C'est cruel, et presque toujours inexact.

Auteur: Kukafka Danya

Info: Girl in Snow

[ spleen ] [ gamberge ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

répétition

Le théâtre de Shakespeare n’est pas seulement un roman, c’est un yoga. Le pratiquer, c’est se délivrer de ses passions en les transfigurant par la compassion universelle. Mais pour cela il faut sans cesse repasser par les mêmes scènes, les mêmes systèmes de relation entre personnages, les mêmes figures de l’amour et de la jalousie, les mêmes relations de colère et de passion. Comme dans un labyrinthe dont on va finir par trouver la sortie, il faut revivre les mêmes scènes en y croyant toujours un peu moins, en les voyant toujours d’un peu plus loin, en étant à la fois « dedans » et « dehors », impliqué et détaché. Le théâtre de Shakespeare est un yoga en tant qu’il produit une métempsychose permanente des affects qui l’ont précédé, en tant qu’il fait passer les relations des personnages d’une pièce précédente dans une pièce nouvelle, et en tant que cette pièce nouvelle sera un nouveau tour de cercle, une nouvelle spire dans la spirale du récit originel.

Auteur: Thiellement Pacôme

Info: Dans "Sycomore sickamour", page 113

[ distanciation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson