Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 130
Temps de recherche: 0.2099s

sagesse

Si j’avais à choisir entre nos souffrances, nos souffrances séculaires, les vôtres, les miennes ou celles de n’importe qui, et entre leur salut et leur rédemption à eux, ou entre tous les saluts et les rédemptions du monde, je préférerais qu’ils nous laissent la misère humaine et qu’ils se gardent leur rédemption avec les massacres, les croisades, les djihads, les goulags, les guerres de Gog et Démagogue.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info: Judas

[ tolérance ] [ anti-prêcheurs ] [ anti-dogmes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

inconditionnel

L'amour t'a déçu. Regarde bien en toi. N'as-tu pas toujours confondu amour et bonheur ? L'amour ne t'a pas déçu : tu n'as jamais aimé.

Auteur: Thibon Gustave

Info:

[ souffrances illusoires ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

potager

Combien je suis heureux d’avoir un cœur capable de ressentir la simple et innocente félicité de l’homme qui, mettant sur sa table un chou qu’il a cultivé lui-même, savoure non seulement ce chou, mais aussi toutes les bonnes journées vécues, la belle matinée où il le planta, les agréables soirées où il l’arrosa en se réjouissant de le voir croître sans arrêt, et les savoure toutes en un seul instant !

Auteur: Goethe Johann Wolfgang von

Info: Dans "Les souffrances du jeune Werther" page 68

[ satisfaction ] [ histoire commune ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

saturation

Tu demandes si tu dois m’envoyer des livres ! Mon ami, je t’en conjure, au nom du ciel, laisse-moi en paix avec eux. Je ne veux plus être guidé, excité, enflammé : mon cœur bouillonnant ne déborde-t-il pas assez ?

Auteur: Goethe Johann Wolfgang von

Info: Dans "Les souffrances du jeune Werther" page 50

[ repos ] [ mental ] [ lecture ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

refoulement

Une femme dont l'enfant meurt, et qui doit en soigner plusieurs autres, n'a pas le temps de songer à sa douleur. Le travail est un moyen plus efficace que l'alcool et la morphine de supporter les conditions adverses du milieu. Certains individus passent leur vie dans le rêve, dans l'espoir de la fortune, de la santé, du bonheur. Les illusions et l'espérance sont un moyen puissant d'adaptation. L'espérance engendre l'action. C'est avec raison que le christianisme la considère comme une grande vertu. Elle est un des facteurs les plus puissants de l'ajustement de l'individu à un milieu défavorable. Enfin, on s'adapte aussi par l'habitude. Les douleurs s'oublient plus vite que les joies. Mais l'inaction augmente toutes les souffrances de la vie. Le plus grand malheur que la civilisation scientifique a apporté aux hommes est l'oisiveté.

Auteur: Carrel Alexis

Info: Dans "L'homme, cet inconnu"

[ occupations ] [ fuite en avant ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

indépendance

... l'autre ne nous blesse pas : il nous révèle simplement que nos plaies n'étaient pas guéries. Nous avons cru que la rencontre avec un autre nous avait guéri. C'était une illusion, car la guérison ne vient jamais de l'extérieur, toujours de l'intérieur.
La relation avec l'autre est donc pour nous un révélateur de nos manques et de nos souffrances cachées.
Croire qu'une relation, quelle qu'en soit la nature, peut nous faire oublier nos manques et nos souffrances est un leurre.
Cela conduit inévitablement à la déception.
En revanche, si nous envisageons nos relations avec les autres comme une opportunité de nous connaître, nous pourrons commencer à combler nos besoins et guérir nos blessures.
Tant que nous nous berçons de l'illusion que l'autre possède la clé de notre bonheur, nous restons dans un état de dépendance.
L'autre représente une drogue dont le sevrage nous est intolérable. Le manque réveille notre souffrance, notre crainte et donc notre colère.

Auteur: Janssen Thierry

Info:

[ sérénité ] [ vivre en paix ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par GAIOTTINO

cause première

Pourquoi le Soi a-t-il […] accepté de se laisser entraîner dans une orbite étrangère, celle notamment de la Vie – et d’engendrer ainsi l’homme en tant que tel, l’homme concret, historique, voué à tous les drames, macéré par toutes les souffrances ? […]
La cause et l’origine de cette association de l’esprit et de l’expérience, ce sont là deux aspects d’un problème que le Sâmkhya et le Yoga tiennent pour insoluble, parce que dépassant la capacité actuelle de la compréhension humaine.

Auteur: Eliade Mircea

Info: Dans "Techniques du yoga" page 44

[ question ] [ philosophie hindoue ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

punition/récompense

C’est pourquoi il est important de maîtriser ses pensées, son comportement, ses intentions, d’être authentique et d’avoir un état d’esprit positif et ouvert sur le long terme, car c’est à partir de cette ouverture que votre télécommande construit progressivement votre futur, là où il n’est pas encore configuré. Si par contre votre connexion entre l’esprit et le mental est coupée, alors il faut vous attendre à traverser des périodes avec des souffrances à la clé.

Auteur: Guillemant Philippe

Info: Dans "La route du temps" page 306

[ développement personnel ] [ volontarisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

dernières paroles

La mort des personnes âgées est inévitable, mais je me dis souvent que c’est une tragédie plus grande que lorsqu’elle frappe une personne encore jeune. On évite bien des souffrances en mourant avant l’heure, mais la vie est tout ce qu’il reste aux gens âgés. Que ces restes pitoyables soient arrachés à des mains chétives est plus tragique à mes yeux que voir une existence fauchée dans la fleur de l’âge. Je ne veux pas vivre jusqu’à la vieillesse. Je veux mourir quand mon heure sera venue, rapidement et sans prévenir, en plein possession de ma force et de ma vigueur.

Auteur: Howard Robert E.

Info: Ecrit le 9 juin 1936. Le 11 juin, lorsqu'on confirme à Robert Howard que sa mère ne sortira plus de son coma, il se suicide d'une balle dans la tempe.

[ justification ] [ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

avachissement moral

Il serait affreux et douloureux de penser que Moïse fit l’ascension du mont Sinaï, que les Hellènes bâtirent l’Acropole, que les Romains entreprirent les guerres Puniques, que le beau et génial Alexandre, coiffé de son casque empenné, franchit le Granique et combattit sous les murs d’Arbelles ; que les Apôtres se vouèrent à la prédication, que les martyrs donnèrent leurs souffrances, les poètes leurs chants et les peintres leurs plus belles couleurs, que les chevaliers enfin brillèrent dans les tournois, pour que le bourgeois français, russe ou allemand, vêtu de son costume grotesque, pût se vautrer en fin de compte dans ce bonheur "individuel" ou "collectif" fait de toutes les ruines de la splendeur d’antan !... On rougirait d’être homme, si ce bas idéal de bien-être général, de travail mesquin et de prose ignominieuse, devait triompher pour toujours !

Auteur: Léontiev Constantin

Info: Dans "L'Européen moyen"

[ repli ] [ héroïsme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson