Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 40
Temps de recherche: 0.0515s

personnage littéraire

… Un mécanisme de mon subconscient a pris les traits dominants de divers boxeurs, bandits, contrebandiers, ouvriers du pétrole, flambeurs et honnêtes travailleurs avec qui j’avais eu des contacts et, en les mélangeant tous, à produire l’amalgame que j’appelle Conan le Cimmérien.

Auteur: Howard Robert E.

Info:

[ création ] [ inspiration ]

 
Commentaires: 2
Ajouté à la BD par miguel

examiner

L'observation se scinde en deux parties qui, bien qu'elles aient théoriquement beaucoup en commun, sont quasiment de nature contraire. La première est une sorte d'induction subconsciente, par laquelle, en se focalisant à plusieurs reprises sur un objet, quelque élément de celui-ci acquiert une grande puissance associative, c'est-à-dire, qu'il a une tendance amplifiée à évoquer d'autres idées. L'autre part de l'observation consiste à avoir dans la conscience supérieure une idée plus ou moins construite jusqu'à ce que l'on perçoive qu'elle répond à l'objet de l'observation.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info: Training in Reasoning. MS [R] 444. 1898

[ corroborer ] [ inspiration ] [ conforter ] [ idée préconçue ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

psychologie

De ce que me disent des amis psychanalystes, dans le domaine du subconscient émotionnel, les résistances émotionnelles à surmonter ne sont plus celles que la plupart des gens ressentaient à l'époque de Freud (...). La respectabilité moralisatrice et la peur du sexe qui se manifestaient à l'époque de Freud n'existent plus. On me dit que les résistances d'aujourd'hui se présentent sous la forme d'auto-analyses sommaires, apparemment impitoyables et sans pitié de ceux qui prétendent avoir "tout" compris sur eux-mêmes.

Auteur: Piattelli-Palmarini Massimo

Info: Inevitable Illusions: How Mistakes of Reason Rule Our Minds

[ évolution ] [ autres époques ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

ésotérisme

Les humains ne réalisent pas que leurs pauvres et infantiles spiritualités leur dissimulent les véritables enjeux, occultes, du pouvoir sur terre, l'homme n'est pas le maître des horloges ici. Tant que l'homme n'aura pas mieux développé sa conscience, celle de ses corps subtils, comment voulez-vous qu'il reconnaisse un maître, quel qu'il soit. Nous avons été naïfs durant de long siècles parcque nous avons été conditionnés et aussi parce que nous avions pas le pouvoir de comprendre le subconscient et donc le vrai visage de notre être. Il faut savoir que les forces de l'ombre travaillent avec toutes les assises inférieures du mental humain - émotion et passion, manifestations issue de sa peur d'être mortel, en bref une incapacité à maîtriser ses émois et son mental. L'émotion est naturelle, mais elle en doit pas affecter le mental et le discernement. Et comme pour les forces occultes qui manipulent derrière, la pensée de l'homme c'est de la matière...
Le plus grand problème de l'homme, c'est la crainte, qui crée la confusion... et sa naïveté. Les entités qui manipulent en arrière plan, manipulent aussi l'astral et les représentations, on l'a vu avec les théories sur lesquelles s'appuyaient les nazis par exemple. Si les allemands avaient "su" Hitler comme Rudolf Steiner, l'Allemagne n'aurait pas suivi Hitler.
Percevoir Hitler comme un messie ça c’était bon pour les masses, mais pas pour les initiés, les gens qui faisaient partie de la grande calèche n’étaient pas des gens capables de se faire berner par Hitler, et ce Rudolf Steiner faisait partie de la grande calèche… donc les humains qui se sont voués au culte Hitlérien ou qui se sont assujettis à la puissance politique des SS, étaient des gens eux-mêmes assoiffés du pouvoir. Etant assoiffés du pouvoir ils étaient prisonniers du pouvoir, l’un va avec l’autre, si un humain aime le pouvoir il sera assujetti par le pouvoir, il sera détruit pas le pouvoir, le plus grand danger d’un être humain qui a le moindrement contact avec les forces de l’invisible c’est d’être intéressé, attaché ou rechercher le pouvoir, ils vont vous le donner, ils vont vous le donner le pouvoir, mais vous aurez un prix à payer. Le mensonge cosmique existe.

Auteur: Montréal Bernard de

Info:

[ vingtième siècle ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

onirisme

Je rêve beaucoup. Je fais plus de peinture quand je ne peins pas. C'est dans mon subconscient.

Auteur: Wyeth Andrew

Info:

[ art pictural ]

 

Commentaires: 0

vantard

De toute façon la mort ne me fait pas peur ! En fait, je n'ai peur de rien ! J'arrive à raisonner avant d'avoir peur, c'est pour ça. Je le fais toujours... La psychologie explique que les fantômes sont des hallucinations créées par le subconscient... On a prouvé que les ovnis venaient de la combustion de plasma... Et les malédictions sont des sortes de placebos mineurs qui fonctionnent grâce aux obsessions des gens ! La mort c'est pareil ! On en a peur, parce qu'on ne sait pas ce qui arrive après... Après la mort, on se transforme en protéines, c'est tout...

Auteur: Fujisawa Tôru

Info: Great Teacher Onizuka, tome 1, Tome 8, Leçon 65

[ matamore ]

 

Commentaires: 0

psychologie

L'inconscient est, comme son nom l'indique, tout ce qui n'est pas conscient.
Cela comprends tous les automatismes de l'esprit et du corps. Le fait de respirer sans y penser (neuro végétatif) comme le fait de réagir à un stimuli extérieur sans y avoir pensé (réflexe). Les pulsions issus de nos instincts sont du domaine de l'inconscient.

Le subconscient c'est, comme son nom l'indique, tout se qui se place juste "sous" la conscience à savoir des automatismes acquis. C'est à dire des automatismes que l'on apprend, surtout dans l'enfance. Le fait, par exemple de craindre le feu parce que l'on s'est déjà brûlé sur une flamme est du domaine du subconscient. Le fait de s'éloigner n'est pas issu d'une réflexion consciente mais d'un réflexe conditionné par le traumatisme de la douleur.
Le contenu du subconscient a passé par la conscience avant de se greffer au niveau de ce qui est inconscient. Il est donc inconscient mais juste "sous" la conscience, donc "sub" conscient.
On peut dire que le subconscient fait partie de l'inconscient parce qu'il n'est pas conscient. Mais certains font une distinction plus nette dans le sens que, pour eux, l'inconscient est inné et ne contient pas d'acquis alors que le subconscient ne contient que l'acquis.

Il a aussi le surconscient ou superconscient, qui est la connaissance spirituelle intuitive en tant qu'elle s'oppose, plus ou moins complètement, à l'objectivation et par conséquent à la formule verbale et les dépasse. Sous cette dénomination on pourra trouver des termes comme ange-gardien, petite voix intérieure, intuition, instinct, intelligence émotionnelle, prescience, pressentiment, compréhension immédiate... Inconscient d’adaptation...

Auteur: Internet

Info: récapitulatif concocté par MG

[ hiérarchie ] [ mental ] [ esprit ] [ âme ] [ monde intérieur ] [ définitions ]

 

Commentaires: 0

incommunicabilité

- J'ai une théorie dit Yarmolinski, vous voulez l'écouter ?
- Allez-y Ralph
- Merci. Admettons que les Lieux n'existent pas objectivement. On a jamais réussi à prouver le contraire. Le Psychion-36 rend accessible au Voyageur des parties cachées de son subconscient. Autrement dit le Voyageur "visite" son propre esprit. S'il en est ainsi, ce "quelque chose" pourrait fort bien être une chose qui se trouve dans votre subconscient, et dont vous avez peur. Tous les êtres humains ont dans leur subconscient des choses dont ils ont peur. Cela expliquerait la votre, et aussi le fait qu'elle augmente lorsque vous vous en approchez. On observe un fait analogue au cours d'une psychanalyse : plus le malade s'approche du noeud central de sa névrose, plus il en a peur et plus il lui est difficile d'aller de l'avant.
- Très habile, dit Tyson. Mais votre raisonnement a une faille : le postulat selon lequel les Lieux sont le produit de l'imagination des Voyageurs. Je ne prétend pas que les Lieux existent nécessairement dans le même sens que ce lit ou que la Terre existent, mais il est impossible qu'il s'agisse d'hallucinations personnelles, s'il en était ainsi comment expliquerez-vous que différents voyageurs aient apparemment visités le même Lieu ?
- Apparemment est le terme qui convient, Burt. Puisque les voyageurs ne peuvent enregistrer objectivement ce qu'ils voient il nous est impossible d'affirmer que deux d'entre eux ont réellement visité le même Lieu.

Auteur: Spinrad Norman

Info: En terrain neutre, In Au coeur de l'orage

[ onirisme ]

 

Commentaires: 0

corrélations

Je me surprends à fredonner un air de musique quelconque sans aucune raison apparente, alors que ma pensée est occupée à tout autre objet. Tout à coup je m'en étonne ; j'entends précisément quelqu'un qui est passé dans la rue en sifflant le même air. Ou encore un jour, en marchant et réfléchissant profondément à un problème industriel, je me mets à penser au dédoublement de la personnalité et au Dr Azam, l'auteur d'un travail connu sur la question. Étonné de cette idée baroque venant troubler le cours de mes pensées, je recherche ce qui aurait pu me la suggérer. En face de moi se détachait sur un mur en caractère énorme le nom d'Azani, le constructeur connu de moteurs d'aéroplanes. Il s'agit bien entendu d'une association d'idées par ressemblance dont le point de départ (l'inducteur) était resté subconscient. Tout se passerait comme si les impressions sensorielles venaient continuellement se jeter dans un filet tendu par l'attention. Ce filet à mailles plus ou moins serrées ne filtrerait que les impressions qui nous intéressent mais les autres n'en continueraient pas moins à se débattre dans les mailles.

Auteur: Warcollier René

Info: La télépathie, recherches expérimentales, La télépathie spontanée, p.40

[ attention flottante ] [ déclic ] [ amorce ]

 

Commentaires: 0

télépsychie

Notre manière de penser ressemble à la pêche de Néron. A l'avance l'impératrice savait ce qu'il devait pêcher, car un plongeur à ses ordres devait attacher à l'hameçon le poisson convoité. Quand nous pensons, nous pêchons à la ligne dans notre inconscient et c'est là qu'un plongeur inconnu accroche les mots désirés. Ce n'est pas un mécanisme volontaire qui amène le mot, car plus nous le recherchons plus il nous échappe. Il a un compère qui transmet quand il le peut. Ce Deus ex machina, qui est-il, sinon nous-mêmes sur un autre plan de conscience ?
C'est lui aussi qui transmet quand il le peut nos messages télépathiques. Les images mentales, surtout celles de nos rêves, ressemblent à des acteurs de pantomime plus ou moins grimés ou masqués. Le spectateur (la conscience normale) comprend plus ou moins la pièce que le compère veut bien lui jouer. Mais il a peut-être d'autres manières de s'exprimer qu'avec des pantins.
Suivons-le dans les coulisses. Là n'existent ni les mots, ni les images, mais des états affectifs de nos représentations, ce qu'Abramowski appelle leur réduction subconsciente, "a-intellectuelle". Il m'est très agréable de reproduire en ses propres termes les conclusions de cet expérimentateur, parce que les résultats obtenus par lui dans des milieux et par des méthodes bien différentes des miennes leur sont rigoureusement identiques (p. 380 et suivantes in Le Subconscient normal) "Ce qui se transmet c'est l'état affectif et non la représentation, puis des éléments individuels de la représentation de l'agent".

Auteur: Warcollier René

Info: La télépathie, recherches expérimentales. Chap : interprétation des résultats, pp. 277 et 278

[ émotion ] [ sur le bout de la langue ] [ spectre continu ]

 

Commentaires: 0