Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 11
Temps de recherche: 0.0285s

terrorisme

Lorsque les circonstances l’exigeaient, les religions et les croyances ne dédaignaient pas les violences. Elles traînaient un lourd passif de massacres et de guerres sanglantes sans que le bonheur de l’homme en découle. Il y avait toujours des fondamentalistes, des extrémistes ou des fous de Dieu persuadés d’accomplir une sainte mission pour exécuter la sale besogne.

Auteur: Martineau Frédéric

Info: Quelques bonnes raisons d'aimer la mort, p. 196 POINT FINAL ?

[ fanatisme ]

Commenter

Commentaires: 0

terrorisme

Une personne qui se radicaliserait dans le but de commettre une agression contre ses collègues aura tendance à se dissimuler. Le danger ne vient pas tant des personnes au comportement identifié, ouvertement prosélyte que des éléments infiltrés de l'islamisme radical qui pratiquent la taqîya*.

Auteur: Montbrial Thibault de

Info: La pénétration de l'islamisme n'épargne pas la police ni l'armée, recueilli par Eléonore de Vulpillières, Le FigaroVox, 11/03/2016,*dissimulation

[ duperie ]

Commenter

Commentaires: 0

terrorisme

…il parle de bombes. À quel point c’est facile d’en fabriquer une à partir de ce qu’on trouve sous n’importe quel évier. Il dit qu’une bombe ne vaut que ce qu’elle atteint. Une bombe est une phrase qui n’atteint son point final que dans les journaux le lendemain.

Auteur: Bengtsson Jonas T.

Info: À la recherche de la reine blanche, 10/18, p. 363

[ efficacité ] [ médias ]

Commenter

Commentaires: 0

terrorisme

Si l'on se fie à la Sira, après la bataille de Badr et sa victoire contre les marchands de la Mecque, Mahomet gagna en assurance et en audace. Il s'employa à éliminer un par un les poètes satiriques qui l'avaient attaqué ou moqué. Le premier en lice fut Al Nader, un mecquois qui avait raconté à son sujet des histoires drôles et qui avait tourné en dérision sa carrière de prophète, il fut exécuté sans jugement ni appel.
Attention à l'embourbage, au tittytainement... Le faites-vous sans le vouloir ? L'Islam est la dernière réforme, celle doté de l'esprit le plus neuf, le plus fort, attisé de plus par la frustration de l'impuissance au niveau global. Mais l'esprit surtout. La stratégie du bisou ferait bien de prendre en compte certaines choses. Et ce n'est pas une déclaration de guerre...
Le premier link est passionnant.
http://www.postedeveille.ca/2015/01/racines-islamiques-du-massacre-de-charlie-hebdo.html
http://www.lepoint.fr/societe/le-desarroi-d-une-prof-qui-parle-de-charlie-a-ses-eleves-09-01-2015-1895173_23.php
Problématique passionnante. Quelques paramètres dans le désordre
1) les mots sont dérisoires devant les armes 2) l'Islam est frustré parce que, dernière réforme, il se fait marcher dessus par un occident qui prône l'intérêt de l'argent. Idée honnie. 3) Frustré plus encore parce que Charlie Hebdo était loin d'être équilibré dans ses moqueries, 4) d'ailleurs depuis l'arrivée de Val ce journal était une forfaiture... si loin de Choron. 5) Cet événement marque la fin de l'après-guerre... peut-être le début de la suivante 6) Sous forme de question : pourrait-on, en couverture du prochain Charlie, mettre Allah en train de se faire sodomiser par un crayon que tiendrait Dieu ? 7) Comprenez-vous que beaucoup de gens ont peine à comprendre les deux poids deux mesures entre Dieudonné et Charlie Hebdo ?
Je stoppe ici et souhaite bien du plaisir à nos philosophes, bla blateurs à un niveau et deux faces...

Auteur: Mg

Info: 10 janv. 2015

Commenter

Commentaires: 0

terrorisme

Avec le 11 septembre, la logique fondée sur l'argument du "scénario du pire" a gagné beaucoup de crédit auprès des gouvernements et des médias: on ne peut pas attendre le prochain attentat, car il sera tellement dévastateur que la conception du policier comme "pompier du crime" - c'est-à-dire la vieille image de la police criminelle - ne peut suffire. On assiste ainsi à une dévalorisation profonde de la logique policière en tant que justice criminelle au profit de la proactivité ou de la prévention...

Auteur: Deltombe Thomas

Info: Au nom du 11 septembre... : Les démocratie à l'épreuve du terrorisme

[ anticiper ] [ conjurer ] [ prévenir ] [ prévoir ]

Commenter

Commentaires: 0

terrorisme

Les talibans refusaient ainsi les rasoirs et le papier toilette car le Coran n'en faisait mention nulle part, mais ils utilisaient sans vergogne explosifs, fusils d'assaut et missiles modernes. Ils critiquaient la liberté d'expression tout en inondant Internet de leurs vidéos afin de diffuser le plus largement possible leur propagande anti-occidentale. C'était kafkaïen et incompréhensible.

Auteur: Bannel Cédric

Info: Baad

[ Islam ] [ extrémisme ] [ contradiction ] [ fanatisme ]

Commenter

Commentaires: 0

terrorisme

Les membres d'une secte adorateurs des accidents d'avion détourneront un Jumbo jet et le feront s'écraser sur la Maison Blanche, en signe de dévotion aveugle, pour leur étrange leader reclus, connu sous le nom d'oncle Bob.

Auteur: DeLillo Don

Info: Bruit de fond, édition originale, 1984, p. 213

[ onze septembre ] [ visionnaire ]

Commenter

Commentaires: 0

terrorisme

Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un fanatique novice qui donne de grandes espérances; il pourra bientôt tuer pour l'amour de Dieu.

Auteur: Voltaire

Info: Dictionnaire philosophique, p.196

[ extrémisme ]

Commenter

Commentaires: 0

terrorisme

Un fanatique est quelqu'un qui ne veut pas changer d'avis et qui ne veut pas changer de sujet.

Auteur: Churchill Winston

Info:

[ borné ] [ détermination ] [ obstination ] [ entêtement ]

Commenter

Commentaires: 0

terrorisme

Le fanatisme militaire est le seul qui soit bon à quelque chose: il en faut pour se faire tuer.

Auteur: Bonaparte Napoléon

Info:

[ contrôle ] [ hiérarchie ] [ armée ]

Commenter

Commentaires: 0