Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 112
Temps de recherche: 0.0943s

idéal

Chemins qui ne mènent nulle part
entre deux prés,
que l'on dirait avec art
de leur but détournés,

chemins qui souvent n'ont
devant eux rien d'autre en face
que le pur espace
et la saison.

Auteur: Rilke Rainer Maria

Info: Dans "Vergers, suivi d'autres poèmes français", chez Poésie/Gallimard, p. 117

[ errance ] [ vacuité ] [ poème ]

Commenter

Ajouté à la BD par Benslama

néant

Nous commençons, alors, avec rien, le pur zéro. Mais ce n'est pas le rien de la négation. Car il ne signifie pas autre chose, et cet autre chose est simplement synonyme de ce qui arrive en second. Donc, en tant que tel, il implique un premier ; or le pur zéro actuel est antérieur à tout premier. Le rien de la négation est le rien de la mort, qui vient en second, ou après, toute chose. Mais ce pur zéro est le rien du non né. Il n'y existe rien d'individuel, ni de contrainte ou pression - extérieure ou intérieure, aucune loi. C'est le rien germinal, dans lequel l'univers entier est inclus ou pressenti. En tant que tel, il est absolument indéfini et illimité dans ses possibilités. Il n'y a ni contrainte ni loi. C'est une liberté sans entrave aucune.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info: The Essential Peirce, Volume 2 : Selected Philosophical Writings, 1893–1913

[ non-discrimination fertile ] [ vacuité divine ] [ ouverture ontologique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

fuite

L’homme moderne est un halluciné. L’hallucination a remplacé la croyance. L’homme moderne est un angoissé. L’angoisse s’est substituée à la foi. Tous ces gens-là se disent réalistes, pratiques, matérialistes, enragés à conquérir les biens de ce monde, et nous sommes très loin de soupçonner la nature du mal qui les ronge, car nous n’observons que leur activité délirante, sans penser qu’elle est précisément la forme dégradée, avilie, de leur angoisse métaphysique. Ils ont l’air de courir après la fortune, mais ce n’est pas après la fortune qu’ils courent, c’est eux-mêmes qu’ils fuient. Dans ces conditions, il est de jour en jour plus ridicule d’entendre de pauvres prêtres ignorants et paresseux tonner du haut de la chaire contre l’orgueil de ce perpétuel fuyard, l’appétit de jouissance de ce malade qui ne peut plus jouir qu’au prix des plus grands efforts, qui éprouve de la fringale pour tout, parce qu’il n’a plus réellement faim de rien.

Auteur: Bernanos Georges

Info:

[ déracinement ] [ pulsion de mort ] [ vacuité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

désenchantement

Les idées aussi finissent par avoir leur dimanche ; on est plus ahuri encore que d’habitude. On est là, vide. On en baverait. On est content. On a rien à causer, parce qu’au fond il ne vous arrive plus rien, on est trop pauvre, on a peut-être dégoûté l’existence ?

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: Voyage au bout de la nuit

[ vacuité ] [ déprime ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

humour

Thierry Giscard : - Dieu est! Il n'a pas été pour être créé. Il est l'incausé causant. L'infini que le fini ne saurait en saisir la plénitude. Il est ce qui nous meut du dedans. La conscience de soi que nulle n'est capable de se la créer.

Serge Rubinstein : - En somme, un couteau sans manche dont il manque la lame...

Auteur: Internet

Info: Dialogue FB sur le groupe Psychanalyse et philosophie. Décembre 2019

[ Éternel ] [ définition ] [ vacuité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

quête

Chercher
Ce n’est pas un verbe mais un vertige. Ça n’indique pas une action. Ça ne veut pas dire je vais à la rencontre de quelqu’un mais je gis parce que quelqu’un ne vient pas.

Auteur: Pizarnik Alejandra

Info:

[ défini ] [ paradoxe ] [ infini ] [ vacuité existentielle ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

vacherie

M. Thiers est la nullité couronnée par cette grande bête d’Opinion publique. Homme politique nul, qui pouvait tout faire et qui n’a rien fait ; littérateur nul, malgré ses quarante volumes, critique d’art nul, âme nulle ! Pour toutes ces raisons, ministre, académicien et grand homme ! La nullité française s’adore dans ce parleur qui ne finit jamais, et l’admiration de la badauderie va si loin, que l’enrouement dont M. Thiers est affecté, pour sa peine de parler comme il parle, passe pour un ornement de plus de ce grand orateur !

Auteur: Barbey d'Aurevilly Jules

Info: Dans "Les Quarante Médaillons de l’Académie"

[ brasseur de vent ] [ vacuité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

déprime

Désormais j'étais coupé de toutes ces choses. C'était de ma propre volonté, et pourtant, de façon aberrante, tout cela me manquait jusqu'à me donner l'impression d'un dénuement complet. [...] mais je découvris que mes besoins n'étaient pas tournés vers l'extérieur. Le vide était en moi.

Auteur: Priest Christopher

Info: La Fontaine pétrifiante

[ vacuité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

absence

Là, au centre de ce silence, il trouvait non pas l'éternité, mais la mort du temps, et une solitude si profonde que le mot même en perdait tout son sens.

Auteur: Morrison Toni

Info:

[ vacuité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par GAIOTTINO

contemplation

Le langage s’éloigne, n’est bientôt plus qu’un souvenir et disparaît tout à fait. Je m’abandonne au pur plaisir de regarder. Non plus de voir tel ou tel objet connu, mais de regarder, c’est-à dire de m’ouvrir à la réalité tout entière. Un grand calme me gagne. À mesure qu’il s’approfondit, le visible se met à flotter, s’allège et finit par se dissoudre en énergie pure.

Auteur: Billeter Jean-François

Info: Un paradigme

[ vacuité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel