Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 1859
Temps de recherche: 0.0947s

nature

Dans la pénombre de la forêt, la contemplation du feu et de ses ondoyantes braises, coeur rose enfouis dans le gris-noir des cendres, constitue une des plus évidente forme d'hypnose que j'ai eu l'occasion de vivre. Je retrouve parfois ce sentiment, en m'asseyant en bordure d'un ruisseau, dans les sous bois, en été.

Auteur: Mg

Info: 1er juin 2009

[ envoutement ]

 

Commentaires: 0

équilibre

Nos esprits peuvent fonctionner avec ou contre nous n'importe quand. Nous pouvons apprendre à accepter et vivre avec les lois psychologiques normales qui nous régissent et comprendre comment nous fondre avec la vie plutôt que lutter contre elle. Nous pouvons retourner à notre état normal de bien-être.

Auteur: Carlson Richard

Info:

[ naturel ]

 

Commentaires: 0

solitude

Je suis sortie. Pour m'assurer que je n'étais pas seule à vivre. M'assurer que je n'étais pas la seule que vivre inquiétait ainsi.

Auteur: Taniguchi Jirô

Info: Les années douces : Volume 1

[ réagir ] [ vérification ]

 

Commentaires: 0

tolérance

Admettre l'art de vivre des autres n'est pas donné à tous les peuples, ou en tout cas à tous les chefs que les peuples se donnent. Savoir l'admettre, le reconnaitre, décider parfois de s'en inspirer, c'est déjà tout un art de vivre.

Auteur: Carrière Jean-Claude

Info: Dictionnaire amoureux de l'Inde

[ différence ]

 

Commentaires: 0

mémoire

Chaque fois que je cherche à revivre l'émotion d'une lecture précédente, j'éprouve des impressions nouvelles et inattendues, et je ne retrouve pas celles d'avant.

Auteur: Calvino Italo

Info:

[ littérature ] [ instable ]

 

Commentaires: 0

insulte

Grégoire: Manon, tu pourrais t'excuser...
Manon: De quoi ?
Grégoire: Bah, de vivre !
Manon: ...

Auteur: Internet

Info:

[ dialogue-web ]

 

Commentaires: 0

dernières paroles

Mes pauvres Parents chéris,

On va m'arracher cette vie que vous m'avez donnée et à laquelle je tenais tant.
C'est infiniment dur pour moi et pour vous ! J'ai eu la chance de savoir avant de mourir que vous étiez courageux. Restez-le. Surtout ma petite maman, que j'embrasse de tout mon pauvre coeur. Mes pauvres chéris. J'ai accepté le combat, vous le savez. Je serai courageux jusqu'au bout. La guerre sera bientôt finie. Vous serez quand même heureux dans la paix, un peu grâce à moi. Je veux retourner à Douchy à côté de Pépère et Mémère. J'aurai voulu encore vivre pour vous aimer beaucoup. Hélas, je ne peux pas. La surprise est amère. J'ai eu les journaux. Nous mourons en pleine victoire *. Exécution ce matin à 11 heures. Je penserai à vous. A Nicole. Hélas, nos beaux projets d'avenir ! Qu'elle ne m'oublie pas non plus, ni mes Parents. Mais surtout la vie continue pour elle. Qu'elle profite de sa jeunesse. Papa, Maman, mes chéris, qui m'avez tant aimé. Adieu. Je vous étreins bien fort tous trois. Courage. Vivez. Je vous embrasse le plus tendrement pour la vie. Adieu Papa, Maman. Adieu Nicole. Vive la France !
Votre Jacques.

Auteur: Baudry Jacques

Info: * Allusion à la capitulation de l'armée allemande à Stalingrad

[ exécution ]

 

Commentaires: 0

dernières paroles

Mon grand chéri,
Je ne sais si tu t'attendais à me revoir, je m'y attendais; on nous a appris ce matin que c'était fini. Alors, adieu ! Je sais que c'est un coup très rude pour toi, mais j'espère que tu es assez fort et que tu vas continuer à vivre en gardant confiance en l'avenir.
Travaille, fais cela pour moi; continue les livres que tu voulais écrire; pense que je meurs en Français pour ma patrie.
Je t'embrasse bien.
Aux enfants, à André et à ma filleule.
Adieu, mon grand chéri.

Auteur: Arthus Jean

Info:

[ exécution ]

 

Commentaires: 0

dernières paroles

Chers amis : en raison de la précarité de ma santé et de la terrible dépression sentimentale dont je souffre, ne pouvant plus continuer à écrire et à lutter pour la liberté de Cuba, je mets fin à mes jours. Ces dernières années, bien que me sentant très malade, j'ai pu terminer mon oeuvre littéraire à laquelle j'avais travaillé durant près de trente ans. Je vous lègue donc en héritage toutes mes terreurs, mais aussi l'espoir que bientôt Cuba sera libre. Je me sens satisfait d'avoir pu contribuer, même modestement, au triomphe de cette liberté. Je mets fin à mes jours volontairement, car je ne peux continuer à travailler. Aucune des personnes qui m'entourent n'est impliquée dans cette décision. Il y a un seul responsable : Fidel Castro. La souffrance de l'exil, la douleur de l'expatriation, la solitude et les maladies que j'ai pu contracter en exil, je ne les aurais certainement pas subies si j'avais pu vivre en liberté dans mon pays.
J'exhorte le peuple cubain de l'exil comme de l'île à continuer à lutter pour la liberté. Mon message n'est pas un message de défaite, mais de lutte et d'espérance. Cuba sera libre. Moi je le suis déjà.

Auteur: Arenas Reinaldo

Info:

[ note de suicide ]

 

Commentaires: 0

rancoeur

Dame Astartot, je te hais tant
Et d'une haine enracinée,
Qu'encor que je sois mal content
De ma chienne de destinée,
Je voudrais vivre cent ans
Afin de te haïr longtemps.

Auteur: Scarron Paul

Info:

[ épigramme ]

 

Commentaires: 0