Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 147
Temps de recherche: 0.0752s

pensée automatique

Ainsi, quand vous observez une pensée, vous êtes non seulement conscient de celle-ci, mais aussi de vous-même en tant que témoin de la pensée. A ce moment-là, une nouvelle dimension entre en jeu. Pensez que vous observez cette pensée, vous sentez pour ainsi dire une présence, votre moi profond, derrière elle ou sous elle. Elle perd alors son pouvoir sur vous et bat rapidement en retraite du fait que, en ne vous identifiant plus à elle, vous n'alimentez plus le mental. Ceci est le début de la fin de la pensée involontaire et compulsive.

Auteur: Tolle Eckhart

Info: Dans "Le pouvoir du moment présent"

[ décalage ] [ décentrement ] [ auto-observation ] [ zen ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

quête

Je n'ai pas de goût, je crois, pour l'héroïsme et la sainteté. Ce qui m'intéresse, c'est d'être un homme.

Auteur: Camus Albert

Info:

[ condition humaine ] [ zen ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

lâcher prise

La méditation est la grande liberté spontanée de l’esprit dans son cours naturel […]. Dans cet état naturel primordial, nul besoin d’accepter ou de rejeter quoi que ce soit.

Auteur: Longchenpa

Info: Dans "La liberté naturelle de l’esprit", Seuil, 1994, page 219

[ sans jugement ] [ épochè ] [ zen ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

lâcher prise

Dans l’hypothèse où c’est le recueillement qui est recherché, le sage est plus naïf que l’être naïf, car il se précipite vers les lointains au lieu de se déployer dans le proche ; et l’être naïf a au moins la sagesse d’habiter son monde-de-la-vie mitoyen au lieu de courir sur les sentiers de l’univers. Si le sage, pour ne pas céder à la naïveté, voulait dépasser le geste et la parole, cela devrait être vers leur amont, vers l’expérience immédiate de leur réalisation, plutôt que vers leur aval et vers des futurs incertains. Il devrait demander au verbe de le reconduire à sa source vive plutôt que de l’égarer en le jetant à la poursuite de ses projets.

Auteur: Bitbol Michel

Info: Dans "La conscience a-t-elle une origine ?" page 34

[ piège performatif ] [ en-deçà du langage ] [ zen ] [ intellectualisme cul-de-sac ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

vivre

Chacun de nous a son propre alcool. Je trouve assez d’alcool dans le fait d’exister. Ivre de me sentir, j’erre et marche bien droit.

Auteur: Pessoa Fernando (Alv. de Campos)

Info: Le livre de l'intranquillité

[ acceptation zen ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

pleine présence

"Faites-vous quelques efforts pour vous discipliner dans la vérité ?", demanda le moine.
"Oui, j’en fais."
"Comment ?"
"Quand j’ai faim, je mange, quand je suis fatigué, je dors."
"C’est ce que chacun fait. Ne pourrait-on dire, en ce cas, que tous les humains s’exercent comme vous le faites ?"
"Non."
"Pourquoi ?"
"Parce que lorsqu’ils mangent, ils ne mangent pas, mais pensent à différentes autres choses et par cela se laissent troubler. Quand ils dorment, ils ne dorment pas, mais rêvent à mille et une choses. Voilà pourquoi ils ne font pas comme moi."

Auteur: Suzuki Daisetz Téitaro

Info: Introduction to Zen Buddhism, page 86

[ simplicité ] [ immédiateté ] [ zen ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

illumination

Un jeune disciple qui était à son service depuis un certain temps déjà, se plaignait de n’avoir jamais reçu d’enseignement. Le maître lui répondit qu’il n’avait jamais cessé de l’instruire et comme le disciple s’étonnait, Dogo lui dit : "Le matin vous me saluez et je vous rends votre salut. Vous m’apportez mon repas et je le mange avec reconnaissance. Je n’ai cessé de vous enseigner par là l’essence même de l’Esprit !" Cela parut plonger le disciple dans de profondes réflexions : "Arrêtez", lui dit aussitôt le maître, "à peine y réfléchissez-vous qu’il n’est plus là. Sans raisonner, sans hésiter, saisissez-le directement". Ces paroles furent, dit-on, l’éveil du Satori pour le jeune disciple.

Auteur: Suzuki Daisetz Téitaro

Info: Dans "Bouddhisme Zen et psychanalyse", page 22, histoire du maître de la dynastie Tang, Dogo

[ conscience immédiate ] [ zen ] [ voir ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

inactivité

Or, on apprend beaucoup à chômer. On apprend à traîner, à regarder, à désobéir, à maudire même. Le chômage est une école exigeante. On y apprend que l'on n'est rien. Cela peut servir.

Auteur: Vuillard Eric

Info: 14 Juillet

[ sans emploi ] [ zen ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

méditation guidée

Soyez le maître de votre respiration.

Si vous pouvez devenir le maître de votre respiration, vous pouvez devenir le maître de vos émotions.

- Respirez profondément tout au long de la journée, sans forcer, lentement et profondément, aussi longtemps que vous vous en souvenez, et sentez-vous détendu et sans tension.

- Observez votre respiration, observez-la. Lorsque vous expirez, accompagnez-la; Lorsque vous inspirez, accompagnez-la. Si vous êtes capable d'observer votre respiration, celle-ci sera très profonde, silencieuse et rythmée. Après le souffle, vous serez très, très différent, car cette attention constante sur le souffle vous libérera de l'esprit. L'énergie que nous utilisons normalement pour penser sera utilisée pour observer. C'est l'alchimie de la méditation: transformer l'énergie utilisée pour penser en observation ... comment cesser d'être un penseur et devenir un témoin. Mais soyez enjoué lorsque vous observez votre respiration, ne la transformez pas en travail.

- Utilisez votre respiration pour prendre conscience simultanément de la vie et de la mort. Quand on exhale, cela est associé à la mort; quand on respire, on s'associe à la vie. En expirant, tu meurs; en inspirant, vous renaissez. "La vie et la mort ne sont pas deux choses, séparées, divisées: elles sont une, et à chaque instant, les deux sont présentes.

- Rappelez-vous ceci: expirez, sentez que vous êtes en train de mourir. Ne pas avoir peur. Si vous avez peur, vous perturberez votre respiration Acceptez-le : expirer, c'est mourir, et la mort, c'est beau, c'est relaxant.

Auteur: Osho Rajneesh Chandra Mohan

Info:

[ contrôle respiratoire ] [ symbolique ] [ zazen ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

contemplatifs

Si les gens superficiels sont fascinés par l'extraordinaire, c'est l'ordinaire qui fascine les gens profonds.

Auteur: Barbour Julian

Info:

[ actifs ] [ chiasme ] [ zen ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel