mobilier

J’avais dans ma maison trois chaises : une pour la solitude, deux pour l’amitié, trois pour la société. Lorsque les visiteurs s’en venaient en nombre plus grand et inespéré, il n’y avait pour eux tous que la troisième chaise, mais généralement ils économisaient la place en restant debout.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Walden ou La vie dans les bois

[ minimaliste ]

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

Commentaires

No comments