avoir

Moins tu manges, tu bois, tu achètes des livres, moins tu vas au théâtre, au bal, au cabaret, moins tu penses, tu aimes, tu fais de la théorie, moins tu chantes, tu parles, tu fais de l’escrime, etc., plus tu épargnes, plus tu augmentes ton trésor que ne mangeront ni les mites, ni la poussière, ton capital. Moins tu es, moins tu manifestes ta vie, plus tu possèdes, plus ta vie aliénée grandit, plus tu accumules de ton être aliéné. Tout ce que l’économiste te prend de vie et d’humanité, il le remplace en argent et en richesse et tout ce que tu ne peux, ton argent le peut : il peut manger, boire, aller au bal, au théâtre ; il connaît l’art, l’érudition, les curiosités historiques, la puissance politique, il peut voyager. […] L’ouvrier doit avoir juste assez pour vouloir vivre et ne doit vouloir vivre que pour posséder.

Auteur: Marx Karl

Info: Dans "Les manuscrits économiques et philosophiques", page 103

[ paradoxe ] [ richesse-pauvreté ] [ pouvoir d'achat ] [ accumuler ]

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

Commentaires

No comments